Le voyage, un moyen de m’ouvrir à d’autres perspectives

Ce Covid-19 nous prive du voyage et de la découverte d’autres horizons, pour revenir peut être aux horizons que l’on a finalement sous notre nez. Ce n’est pas une mauvaise chose selon moi! On apprend à apprécier ces paysages qui ont toujours été sous notre nez et à apprécier notre quotidien.

Le voyage reste une richesse et une chance. Il m’a permis de découvrir d’autres cultures et d’autres perspectives de vie, ce qui m’a alors permis de relativiser certaines choses et d’apprécier les choses simples. M’émerveiller devant un paysage, M’émerveiller devant une pratique culturelle, M’émerveiller devant une personne qui nous raconte son histoire… Le voyage m’a vraiment permis d’ouvrir mes horizons, à devenir plus critique et plus indulgente.

Quel voyage a été le plus marquant? Chaque voyage m’a apporté quelque chose. La Mongolie m’a donné, par exemple, l’opportunité de découvrir une culture de vie nomade, des rencontres uniques et des paysages à couper le souffle d’une nature encore intacte. Le Cambodge fut une expérience tout aussi exceptionnel, j’ai rencontré des locaux et des voyageurs incroyables. Une de ces relations est restée et cette femme, que j’avais rencontré pendant un projet volontariat, est devenue l’une de mes plus proches amies. Puis, la Tasmanie (cf. paysage sur la photo), m’a apporté la richesse de sa nature, de ses parcs nationaux infinis et de ses habitants peu touchés par le tourisme. De chaque voyage, une expérience de vie en est ressortie. Ce n’est pas tellement ce que j’ai vu qui compte, c’est ce que ça a provoqué intérieurement chez moi et les personnes avec qui j’ai pu partager ces moments. Je crois que l’on ne doit pas oublier en voyageant que nous allons chez des gens, qui eux aussi rêveraient de voyager mais n’en n’ont pas forcément toujours l’opportunité ou les moyens, et que partager un moment avec eux peut leur apporter et nous apporter des choses que l’on aurait pas forcément imaginer. Agir de manière solidaire, reconnaissante et dans le partage m’est important en voyageant…

Le Covid-19 nous rappelle aussi notre consommation aérienne et notre consommation parfois excessive des voyages lointains. Nous devons nous rappeler que ces expériences sont toutes uniques et que ce n’est certainement pas le nombre qui importent, mais la qualité du voyage en lui-même qui importe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :